Des cultivatrices de safran ouvrent la ruée vers l’or rouge sur les toits de Paris​

“Aujourd’hui en France on ne produit que 40 kg par an de safran alors qu’une dizaine de tonnes sont consommées par les Français, venant surtout d’Iran ou d’Espagne. C’est pourquoi nous aimerions créer une coopérative, rassembler les producteurs isolés et se fédérer intelligemment pour répondre à la demande”​